logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

19/12/2007

Le rat des villes et le rat des champs

LE RAT DES VILLES ET LE RAT DES CHAMPS
(façon Pierre Perret)


Un beau gaspard des champs qui becquetait des radis
Carottes et betteraves du lundi au sam'di
Vit un beau château-fort d'allure hospitalière
Qui devait regorger de pain et de gruyère.
Déjà, de tous ces mets qui l'ont affriadé
Les effluves parviennent à son fer à souder
Allongeant les compas vers la cité obscure
Il voit le rat des villes son compère citadin
Qui l'invite à croquer un festin d'Epicure.
Aimez-vous le gruyère, dit-il, sinon, j'ai du boudin"
Le fromgi encagé qui descend du plaftard
N'a pas le temps d'arriver, y'a un os quelque part,
C'est l'alerte qui sonne et son pote qu'a verdi
A déjà planquousé la tortore à l'abri.
Le tumulte s'apaise et nos deux gastronomes
S'apprêtent à briffer enfin le fromtegom,
Mais à peine attablés c'est encore le chambard
et voilà la bectance qui repart au plaftard.
Le rat des champs enfin trouv' complét'ment idiot
Le fromage en prison qui arrêt' pas son yo-yo
Et fuyant en courant avant d'êt siphonné
Il revient à son champ mastèguer ses navets.


medium_rat_villes_-rat_champs.jpg



Morailté: (Je dirais malgré tout que:)
Du caviar dans l'métro à l'heure d'affluence
Vaut mieux qu'un p'tit radis machouillé dans l'silence.

02/12/2007

Le Loup et l'agneau

LE LOUP ET L' AGNEAU
(à la façon de Pierre Perret)



Sur le vaste échiquier de not' mond' de misère
Un agnelet nature qui tétait l'onde claire
Se gourait pas un poil éclusant la lancequine
Qu'un loup l'cherchait partout pour en faire un Tajine.
- Viens ici p'tit loubard, qui t'a filé l'condé
De tremper ton gros blair dans mon sirop d'ablette ?
- Mais sire, je savais pas, j'en ai sifflé qu'un dé
Ce n'est pas pour si peu que vous m'faites la courette ?
Le loup à toute bubure enjambe le cresson
Poursuivant l'innocent qui a plus un poil de sec.
Le loup certes est plus fort, mais en guise de leçon
On verra qu'un teigneux peut tomber sur un bec.
Finalement comme chez nous, y a des moutons bêlants
Y a des faibles et des forts, y a des noirs et des blancs ...
Le roi, lui, il s'en tape, il est pas dans l'troupeau
Il compte en s'endormant ceux qui paient des impôts.

medium_loup-agneau.jpg


Moralité: Tuer un p'tit agneau sans défense ? ... C'est bien laid ...
Mais c'est pas dégueulasse avec des flageolets !

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique